Suivez-nous

Formation

À Drancy, l’association « Agir Ensemble » propose une formation numérique à des mères de famille

L’association « Agir Ensemble », basée à Drancy (Seine-Saint-Denis), propose à des mères de famille de passer une formation au numérique, financée grâce à leur compte personnel de formation (CPF).

Publié

le

À Drancy, l'association "Agir Ensemble" propose une formation numérique à des mères de famille
À Drancy, l'association "Agir Ensemble" propose une formation numérique à des mères de famille
À Drancy, l’association « Agir Ensemble » propose une formation numérique à des mères de famille 

Idriss Niang, le président d’« Agir Ensemble » a décidé d’appliquer une méthode déjà testée et approuvée, semble-t-il. Après avoir proposé à des centaines de mères de familles de Drancy (Seine-Saint-Denis) de passer leur permis de conduire, grâce à leur compte personnel de formation (CPF), il leur propose désormais une formation au numérique, financée de la même manière.

Apprendre les bases

La formation a démarré, lundi 7 décembre, dans les locaux de l’association situés près de la mairie de Drancy. Dans une salle, quatre femmes sont assises, les yeux rivés sur leur écran et la main encore hésitante sur la souris. Pourtant, Djenebou a bien un ordinateur à la maison. « Je l’ai acheté il y a six mois mais je n’osais pas le toucher, j’avais peur de bloquer et à chaque fois je devais demander à mes enfants ou à mon mari, ça me frustrait ». En quelques jours, elle a appris les bases du traitement de texte et surtout à créer sa propre adresse mail et à y accéder. « Je ne savais pas où il fallait cliquer quand on l’ouvrait, mais maintenant j’ai compris et hier, j’ai passé la nuit à répondre à des messages ! », raconte en souriant cette mère de famille.

Le confinement, « un gros déclic »

Beaucoup de femmes ont décidé de se former après le premier confinement, explique Idriss Niang, lorsque les enfants se sont retrouvés à faire l’école à la maison et que des enseignants cherchaient à contacter par e-mail les parents. « Ça a été un gros déclic.. Avant, elles ne savaient pas faire et elles prenaient sur elles mais là, ça pénalisait les enfants et elles ont réalisé le problème ».

 

« Elles vont pouvoir faire beaucoup de démarches administratives » – Idriss Niang, président d’Agir Ensemble

Première adresse mail à 55 ans

C’est le cas de Geneviève. À 55 ans, elle vient enfin de créer sa première adresse mail, grâce à cette formation. « Avant le professeur principal de mon fils qui est au lycée m’envoyait des devoirs, mais je ne savais pas comment faire pour les voir, je devais demander à ma fille. Maintenant la prochaine fois, je pourrai le faire toute seule. Je suis fière de moi ! » Elle espère aussi pouvoir retrouver un poste grâce à ces nouvelles compétences en bureautique et en informatique. « Je suis arrêtée pour maladie professionnelle, mon entreprise peut me reclasser mais si c’est sur un poste où il faut utiliser un ordinateur, je ne peux pas pour l’instant ».

Geneviève, 55 ans, suit une formation numérique grâce à l'association "Agir Ensemble" à Drancy (Seine-Saint-Denis)
Geneviève, 55 ans, suit une formation numérique grâce à l’association « Agir Ensemble » à Drancy (Seine-Saint-Denis) © Radio France – Hajera Mohammad

Une formation financée par le CPF

Amener ces femmes vers l’emploi, c’est également le but du dispositif pour « Agir ensemble » qui soutient essentiellement des mères de famille, isolées, veuves et souvent en situation de précarité. Elles financent cette formation grâce à leur compte personnel de formation dont beaucoup ignorent encore l’existence. « Des personnes ont cotisé pour un droit à la formation et ne le savent même pas et parfois on est sur des milliers d’euros, 3.000 ou 4.000 euros ! », affirme Idriss Niang. À l’issue de ces deux semaines de cours intensives, toutes les participantes repartent avec un « certificat » valable devant les recruteurs.

Le programme de cette première semaine de formation
Le programme de cette première semaine de formation © Radio France – Hajera Mohammad

Développer cette formation

La formation au numérique est aussi ouverte à des jeunes femmes, en recherche d’emploi, qui ont un niveau intermédiaire et qui veulent développer leurs compétences. Cette semaine, une dizaine de « stagiaires » suivent également des cours et apprennent notamment à manier un nouveau logiciel pour créer leur CV. Au-delà de Drancy, l’association « Agir Ensemble » espère développer cette nouvelle offre de formation pour la proposer à d’autres femmes, mères isolées, ailleurs en Île-de-France. 

À Drancy, l'association "Agir Ensemble" propose une formation numérique à des femmes, notamment des mères de famille isolées

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation

APPRENTISSAGE : L’île-de-France propose aux jeunes apprentis sans emploi d’intégrer une formation

Alors que de nombreuses PME préfèrent ne pas poursuivre leurs formations d’apprentissage, la présidente de la région Île-de-France annonce vouloir mettre en place un partenariat pour permettre aux 20 000 jeunes apprentis sans employeur « d’intégrer une formation professionnelle débouchant sur un diplôme équivalent ».

Publié

le

Par

Photo: Google images

Alors que de nombreuses PME préfèrent ne pas poursuivre leurs formations d’apprentissage, la présidente de la région Île-de-France annonce vouloir mettre en place un partenariat pour permettre aux 20 000 jeunes apprentis sans employeur « d’intégrer une formation professionnelle débouchant sur un diplôme équivalent ».

La région vient en aide aux apprentis, bientôt livrés à eux-mêmes. En pleine crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19, des entreprises (en particulier les PME) se voient dans l’obligation de ne plus choisir l’apprentissage pour développer leur activité. Selon les données de la région Île-de-France, quelque 20 000 jeunes apprentis se retrouvent dans les prochaines sans employeur, sur un total de 40 000 en France.

Forcément, Valérie Pécresse se devait d’intervenir. Dans un courrier adressé à l’opérateur de compétences des entreprises de proximité (Opco) dont la rédaction de 20minutes a pris connaissance, la présidente de la région Île-de-France demande expressément qu’une « action de partenariat soit mise en oeuvre » pour ces jeunes, afin qu’ils puissent « intégrer une formation professionnelle débouchant sur un diplôme équivalent« .

Concrètement, la région Île-de-France mettra à disposition de ces jeunes apprentis un catalogue de plus de 2000 types d’action de formation, qualifiante ou certifiant, qui donnent accès à des diplômes allant jusqu’au niveau master. Aussi, les Aires (dispositif d’aide individuelle) peut désormais financer une formation à hauteur de 14 000 euros. En parallèle, le jeune apprenti (ou élève stagiaire) « percevra la rémunération prévue à cet effet, sur un barème en passe d’être revalorisé de 310 euros à 500 euros, pour tous les jeunes de 18 à 25 ans » confirme la région. 

Alors que l’année dernière au début de la crise, 440 000 contrats d’apprentissage étaient signés (+16% entre 2018 et 2019), ces jeunes recrues pourraient se retrouver sans solution dès le 1er mars prochain, date à laquelle la grande majorité de ces contrats d’un an non renouvelable expirent. Et comme l’option d’un RSA pour les moins de 25 est officiellement écartée autant par le ministre de l’Économie que par l’élue Les Républicains, il y a urgence à agir pour ne pas les laisser sur le bord de la route. Surtout en vue d’un éventuel troisième épisode de confinement, désormais plus que probable. 

INFORMATIONS PRATIQUES

LIEU
Paris – Ile de France
1er Arrondissement
75001 Paris 1

Continuer la lecture

Formation

Comment faire carrière dans le monde de la mode et du luxe ?

Vous voulez faire carrière dans l’univers de la mode et du luxe ? Vous ne savez pas par où commencer ? Les réponses.

Publié

le

Par

Réorientation en plein cursus universitaire

Vous êtes déjà à la fac pour étudier le droit, le commerce ou autre filière, mais vous vous êtes découvert une passion pour la mode et le luxe ? Pour en faire votre métier, sachez que vous pouvez vous réorienter. Cependant, finissez d’abord ce que vous avez commencé puisque votre parcours vous sera toujours utile. Ensuite, choisissez parmi les programmes de formations spécialisées proposés par de nombreux établissements. Certains sont destinés aux étudiants détenant un bacc+3 et plus. Il est par exemple possible de suivre le cursus MBA Mode et Luxe proposé par l’ESG. L’intérêt est qu’il est possible de le faire en alternance. À l’ESC, un M1 Marketing & Management international du luxe est ouvert aux étudiants. Ce parcours est idéal pour ceux qui aiment voyager. Les cours de ce Master sont en effet dispensés entre Paris, Londres et Barcelone. Bien sûr, ce ne sont que quelques exemples pour vous donner un aperçu de ce qui est à votre portée. Qui sait ? Vous deviendrez peut-être le prochain président d’un groupe international. Les cursus dans ce secteur vous permettront aussi de lancer votre propre collection de vêtements prêt-à-porter !

Les options possibles pour les bacheliers

L’industrie de la mode et du luxe n’est pas seulement réservée aux étudiants détenant un bacc+3 et plus. Si vous êtes passionné par cet univers, vous pouvez vous former dès le bac en poche. Vous avez la possibilité de choisir entre deux options intéressantes : l’artisanat du luxe et le Marketing du luxe. En ce qui concerne le premier choix, avoir un CAP ou un Bac Pro est déjà un bon début pour entrer dans le secteur de l’artisanat du luxe. Vous pouvez également suivre des programmes proposés par des écoles spécialisées dans ce domaine. Sur ce point, vous avez l’embarras du choix entre le Studio Berçot, l’École Dupérée, l’École de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne ou l’ESMOD. Pour le Marketing du luxe, de nombreuses écoles proposent également des cursus spécialisés :

  • Sup de Luxe ;
  • EIML ;
  • ISEFAC ;

Au final, la décision finale vous appartient. À vous de décider de faire le grand saut pour vivre de votre passion.

Les avantages de travailler dans le secteur du luxe

Comme pour les autres secteurs d’activité, le monde du luxe possède ses avantages. Outre le fait de vivre votre rêve, vous travaillez dans un domaine qui vous passionne. Il vous est plus facile de vous épanouir et de faire carrière. De plus, vous avez la possibilité de créer votre propre collection de luxe si vous voulez devenir artisan. Les collaborations avec des marques notoires sont aussi des opportunités qui peuvent s’offrir à vous. Par ailleurs, le secteur de la mode et du luxe est en constante expansion. Vous accédez ainsi à un domaine perpétuellement intéressant. Pour finir, vous aurez l’opportunité de faire des rencontres exceptionnelles, parfois avec des personnalités connues du grand public.

 

Continuer la lecture

Formation

Trouve un emploi avec ONLITE !

Besoin de visibilité ? d’un CV professionnel ? d’une formation ? d’entreprendre ? Nos équipes vous accompagnent dans vos démarches !

Publié

le

Par

Photo: ONLITE

Parce que l’obtention d’un emploi, être visible sur les réseaux, dépend souvent de vos support de communication, nos équipes vous proposent des sessions de formations pour vous structurer une identité solide et cohérente afin d’augmenter vos chances de recrutement. Vous aurez également la possibilité de structurer votre auto-entreprise, ou échanger sur vos projets !

Contactez-nous par mail pour plus d’informations sur les sessions à venir : contact@onlitefrance.com

« Inspirons votre réussite ! »

L’année 2020 a été perturbé par la crise sanitaire, causant de nombreux licenciement, une augmentation du taux de chômage, de nombreuses ruptures conventionnelles et réorientations.

Notre objectif est de permettre à chacun d’avoir toutes les clés pour atteindre sa réussite.

Plus d’informations à venir courant le mois de septembre.

Suivez nous sur nos différents réseaux pour rester à l’affut de l’actualité formation !

Continuer la lecture

Tendance